Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 08:23

     Nous rêvions la traversée du Nord du Vietnam chevauchant une moto sur des lacets d’altitude à la rencontre des minorités ethniques qui y cultivent les rizières. Malheureusement, le brouillard et la pluie ont transformé notre séjour à Sapa en traversée des rues boueuses prenant part à la majorité ethnique des « blancs en polaire » passant à côté de leurs vacances. Alors, nous sommes partis là où les conditions climatiques importent peu, Hanoi, la capitale du pays.

 

 

    Il s’agit d’une petite capitale de quatre millions d’habitants bien différente des mégapoles chinoises. Pas de gratte-ciel ni de bretelles autoroutières suspendues dans la ville, la plupart des bâtiments du centre historique ne dépassent pas deux ou trois étages. Hanoi a su garder son charme mais ne manque pas pour autant de dynamisme.

Dans la capitale, le scooter est roi. En vingt ans, il a supplanté son ancêtre le vélo, enterré la voiture et fini par asphyxier le piéton. Il est partout, dans la rue, sur les trottoirs et même dans les halls d’entrée. Vendeurs de casques, mécaniciens ambulants ou encore organisateurs de parking participent à l’économie prospère du deux roues motorisé. Traverser une rue d’Hanoi est une véritable aventure urbaine qui demande de la concentration et un sens développé de l’improvisation. Une fois lancé il n’est plus question de reculer, il faut slalomer sans hésiter.

Malgré le bruit et les gaz d’échappement, les rues sont pleines de vie. Tous les espaces libres sont occupés par les petits marchands. Sur leurs stands ils proposent du « Cà phé » voire du «pâté chaud », des mots qui font « Tilt » pour nous, expatriés depuis plus de sept mois. Quant à la bière « Bia hoi » qui est brassée quotidiennement, elle a étanché notre soif à plusieurs reprises.

A l’écart du quartier historique, nous n’avons pas manqué la visite du parc Lénine qui s’anime particulièrement le dimanche. On y retrouve l’esprit communautaire des parcs chinois mais cette fois c’est le sport qui rassemble. Quelques joueurs de Da Cau viennent y frapper le volant bien que ce sport traditionnel se pratique essentiellement dans la rue. Des cours de badminton bien tracés sont répartis dans tout le parc entre les manèges pour enfants et les stands de « Cà phê ». Par contre, les footballeurs moins nombreux sont relégués sur l’esplanade du fond, près des marchands de barbes à papa.

 

   Comme dans toutes les capitales, on trouve à Hanoi une foule de musées plus ou moins passionnants. Le plus connu est sans conteste le mausolée d’Ho Chi Minh où repose la dépouille embaumée de l’« oncle Ho ». Mais l’immanquable culturel de la ville se trouve plutôt au théâtre sur l’eau où des marionnettes plus vivantes jouent les mythes des campagnes pour le plaisir des petits et des grands.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine et Thomas - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

Helena 27/04/2010 15:40


Ça fait rêver votre voyage en Asie, c'est exotique et vous en profitez comme il faut (j'ai adoré votre visite à l'école chinoise). Très belles photos aussi! Bisous, mangez bcp de riz et faites
bonne route!


nelly 27/04/2010 08:47


de bon matin, un petit remake fait du bien ... bonne continuation et grosses bises


Présentation

  • : T&C World Tour
  • T&C World Tour
  • : Carnet de route de Clémentine et Thomas en voyage autour du monde.
  • Contact

Recherche

Carnets De Route Par Pays