Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 16:49

      Le village de Yuanyang trône à plus de 1800 mètres d’altitude sur les plus impressionnantes rizières en terrasses de Chine. A seulement 200 Kms du Vietnam, il s’agit d’une étape de choix pour les voyageurs terrestres transfrontaliers qui y échangent bons plans et anecdotes de voyages.

     Dans l’auberge de la famille Chen, nous avons rapidement sympathisé avec le professeur d’Anglais du village, Mr Chen alias Philip pour ses amis anglophones. Cette rencontre fortuite a été le point de départ d’une expérience fabuleuse au cœur de la Chine rurale.

 

Pour commencer, nous avons été conviés par le chef de famille à la procession qui réunie les familles chinoises chaque mois d’Avril : la visite des morts.

D’abord surpris d ‘être invités à partager un moment aussi intime que notre Toussaint avec des inconnus, les mines réjouies de nos hôtes nous ont vite rassuré. Chargée d’offrandes et d’outils de jardinage, notre petite troupe s’est mise en route pour le cimetière qui surplombe le village. Arrivé à la première tombe familiale, tout le monde a participé au nettoyage de son emplacement. En guise d’offrandes au défunt, des fruits et de la viande ont été déposés au pied de la pierre tombale. Une multitude de bâtonnets d’encens recouvrait le tombeau et mystifiait la scène. Chacun notre tour, nous avons salué l’esprit du défunt encouragés par les membres de la famille et même filmés par notre ami Philip. Le rituel s’est poursuivi par une dégustation de pastèques fraîches accompagnées de copieuses parts de gâteaux avalées au lance pierre chinois.

Le cimetière déborde sur des cultures et s’étend jusque dans les bois. Au fil de ses sentiers, nous avons célébré les ancêtres de la famille Chen, brûlant des billets factices sur des tombes parfois datées du dix huitième siècle.

Avant de quitter chaque tombeau, un pyrotechnicien du dimanche enflammait des guirlandes de pétards puissants afin d’éloigner les mauvais esprits. Effectivement, les projections claquant comme des coups de fouet nous ont largement écarté des tombes.

 

    En fin d’après-midi, nous nous sommes éclipsés pour assister au sublime coucher de soleil de la bouche du tigre. Comme des centaines de miroirs, plusieurs hectares de rizières inondées, patiemment façonnées à la main y reflètent la lumière douce du soleil couchant. Ces cultures en terrasses nourrissent une bonne partie du peuple chinois sans pour autant dénaturer cet espace naturel.

 

Lors de notre retour à l’auberge, nous avons retrouvé la famille Chen qui terminait le dîner de fête en trinquant généreusement à coup de liqueur de banane. Dans la cuisine, la viande d’une des chauffeuses à charbon de la procession attendait patiemment nos incisives. Accompagnés d’autres voyageurs, nous avons partagé ce festin entrecoupé d’intermèdes d’échanges de cigarettes et de pti’coups d’eau de vie.

Puis, la soirée s’est prolongée sur la terrasse de l’auberge, où l’on a pu s’essayer à la pipe à eau du Yunnan et aux appeaux d’oiseaux de combats.

    Tard dans la nuit, Mr Chen a tiré sa révérence ; hips, flatté d’avoir eu à sa table des Hommes parlant comme sifflent ses oiseaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine et Thomas - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : T&C World Tour
  • T&C World Tour
  • : Carnet de route de Clémentine et Thomas en voyage autour du monde.
  • Contact

Recherche

Carnets De Route Par Pays