Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 08:24

    En poursuivant notre traversée du Vietnam vers le sud, nous avons fait escale sur la côte à Hoi An.

Située à mi chemin entre Hanoi et Saigon (Ho Chi Minh City), la petite ville dégage un charme singulier. Bordée par la rivière Thu Bon, elle se distingue de ses voisines de la côte par une architecture riche qui lui vaut une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Voilà l’attrait principal de cette vieille cité ; un pont couvert japonais datant du seizième siècle, des pagodes à chaque coin de rue et surtout une multitude d’influences architecturales. Le style chinois hérité d’une époque où le commerce de la soie battait son plein se mêle à l’architecture coloniale française.

 

    En plus d’avoir du style, la ville a conservé sont goût pour les étoffes à travers la couture. En effet, elle compte plus de trois cents tailleurs travaillant de l‘aube au crépuscule sans relâche. Ils sont partout ; au frais dans les belles bâtisses classées, entassés sous le toit en tôle du marché, ils se livrent une concurrence sévère jusqu‘aux portes de la ville. Une robe de soirée, des chaussures dernier cri, un costard ajusté et même un manteau pour l’hiver prochain, vos désirs sont exaucés en 24 heures chrono voire même emballés puis postés si vous le souhaitez. La Mecque du « Made in Vietnam » en somme. De la copie de grande marque à la confection personnalisée, il n’existe pas de limite pour les tailleurs d’Hoi An. D’ailleurs, ils promettent tous une qualité équivalente à l’originale, enfin comme ils disent ici, ce sera « same same… but different ».

 

    Echappant aux mille tentations du centre historique, nous sommes partis explorer les alentours en embarquant sur le bac qui relie l’île voisine. A bord, il y avait quelques passagers, beaucoup de motobikes et nos deux bicyclettes. Une fois débarqués, nous avons assisté aux travaux agricoles au gré des chemins de terre. La récolte du blé est essentiellement manuelle, parfois aidée par quelques outils et machines rudimentaires mais toujours à l’ombre du chapeau conique.

 

    En fin d’après-midi, nous avons pris la direction de la plage située à quelques kilomètres du centre ville. Parmi les locaux venus se détendre en ce début de week-end, nous avons profité d’une baignade rafraîchissante. Les nombreux groupes assis sur les rabanes colorées profitaient de l’ambiance décontractée et festive pour déguster, Cao Lau et Wonton, les plats typiques de la région.

 

     A la tombée de la nuit, nous avons rejoint les quais de la ville pour admirer les couleurs fauves du coucher de soleil sur la rivière.

Assis sur les chaises en plastique rouge de notre gargote préférée, nous avons commandé deux bières « La rue », petit clin d’œil à nos sept mois de voyage loin de notre cher pays. Chin, Chin la France!

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine et Thomas - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : T&C World Tour
  • T&C World Tour
  • : Carnet de route de Clémentine et Thomas en voyage autour du monde.
  • Contact

Recherche

Carnets De Route Par Pays